David Neaud

BLUE / SUEDE / DRÖNE

Projection

Depuis quelques années, David Neaud s‘intéresse essentiellement à l’art audio et, plus précisément, aux propriétés physiques et aux instabilités internes des sons avec lesquels il joue. Basé sur une technologie low tech et sur divers objets domestiques, ses dispositifs sonores bricolés sont des sortes de laboratoires de fortune évoquant tables de mixage archaïques et synthétiseurs primitifs.
Grâce à ces dispositifs, il capte et piège des vibrations afin de générer un univers fragile — qui n’est pas sans rappeler par moment une certaine illustration sonore des films de science-fiction des années 50-60 — constituée de nappes sonores superposées. Durant chaque prise, il essaie de contrôler une réaction en chaîne d’événements préalablement appris. Il est assez proche de l’activité d’un bruiteur/expérimentateur s’essayant à reproduire de petites parades sonores et visuelles. Aussi, parce que l’élaboration des dispositifs est construite sur une technologie précaire, la maîtrise du jeu reste improbable. En cela, ses productions sonores et visuelles sont largement ouvertes au hasard et à l’accident, donnant lieu à des temps d’improvisation et de recherche.
Suite à une résidence à la Station Mir en 2010, il présente pour la première fois lors d’]Interstice[ un moyen métrage entre le documentaire naturaliste et le film de science-fiction.

 

Lien

www.myspace.com/davidneaud

Lieu

18 mai 2011