VOID

© Void

One drop

Du 26 avril au samedi 14 mai 2016

Six parapluies en cascade. Une à une les gouttes d’eau glissent sur eux. Chaque rebond, capté et amplifié par des micro- contacts, émet un bruit de tonnerre sourd qui contraste avec la légèreté visuelle.

Six parapluies en cascade. Une à une les gouttes d’eau glissent sur eux. Chaque rebond, capté et amplifié par des micro- contacts, émet un bruit de tonnerre sourd qui contraste avec la légèreté visuelle. Leur succession compose une rythmique incertaine, inexorable et hypnotique. Les gouttes finissent par échouer sur une plaque de cuisson électrique qui les dématérialise aussitôt. On est au cœur du propos du collectif : en anglais «void» signifie «vide». Un vide qui laisse au spectateur le choix de compléter le mouvement par la pensée, qui prend alors part au cycle du changement d’état de la matière.

Créé à Bruxelles en 2013, VOID (it/be) est un collectif de plasticiens sonores. Il réunit Arnaud Eeckhout et Mauro Vitturini. Le travail du collectif VOID interroge la relation que nous entretenons avec la réalité au travers de notre perception ainsi que la connaissance des choses qui en découle. Afin de décomposer les rapports qui lient l’homme avec ces artifices, VOID cherche à créer des courts-circuits entre les expériences personnelles et les représentations construites culturellement. Leurs interventions visuelles et sonores mixent les territoires interconnectés de la perception, du son, du langage et de la représentation.

Lien

www.collectivevoid.com/

Lieu

L'artothèque, espaces d’art contemporain Caen