Robert Henke

samedi 14 mai 2016 / 20h30

Dust explore des textures granuleuses et bruyantes et les mouvements extrêmement lents d’une matière sonore apparemment immobile, constituée d’une myriade de particules microscopiques. Les sources sont les vestiges de processus numériques, des bruits qui deviennent plus bruyants, ou des enregistrements tel le son d’une vague sur une plage d’Australie, un orage énorme, la vapeur d’une machine à café, les craquements d’un vieil enregistrement… Les transformations sonores créent un flux de sons denses et entremêlés, remixés et diffusés dans l’espace, remplissant lentement la salle, parfois à peine audibles, parfois très forts, recouvrant tout le spectre sonore du plus bas à l’ultra-son. Dust est basé sur une écriture d’algorithmes spécifiques pouvant prendre de multiples formes. Dust a été composé en 2011 pour une performance au ZKM Media Theater de Karlsruhe.

Lien

www.roberthenke.com

Lieu

Cargö, Cours Caffarelli, Caen