Pierre Le Cann

Varia

Diffusion vidéo

Du 13 au 24 mai 2014

 7 individus de tous âges, de toutes nationalités de tous niveaux techniques, dans des contextes différents et à des moments distincts se trouvent réunis dans une parenthèse temporelle autour d’une même partition.La musique cesse de se définir exclusivement par la présence du son. Plus décisive est l’irruption du temps. Un temps propre à chacun. A partir d’une simple ligne écrite, le même événement s’ouvre à une « harmonie de différences ». Varia laisse les sons se produire et détruit la mélodie pour revenir à son essence première, débarrassée de ses codes harmoniques. Cependant, Varia a ceci en commun avec la musique conventionnelle qu’elle impose un départ cohérent. Attaque simultanée. Point de repère. Ensuite, chacun suit sa trajectoire propre, raccourcit ou allonge les sons, produit à volonté le timbre qu’il souhaite. Dès la première note, chaque interprète est promu au rang d’individualité autonome. Chacun est lui-même. Sans pour autant être une anarchie, Varia ne nourrit pas l’illusion qu’être au centre, c’est présider. Elle offre à chacun d’être son propre centre.

Varia ne vit (vibre) pas à l’unisson mais établit une relation entre chaos et richesse. Varia n’est pas un morceau de Chopin, c’est un bruit, un brouhaha, un grouillement, une idée qui bouillonne.


cun suit sa trajectoire propre, raccourcit ou allonge les sons, produit à volonté le timbre qu’il souhaite. Dès la première note, chaque interprète est promu au rang d’individualité autonome. Chacun est lui-même. Sans pour autant être une anarchie, Varia ne nourrit pas l’illusion qu’être au centre, c’est présider. Elle offre à chacun d’être son propre centre.

Lieu

Le Quatorze, Caen