Alexandre Joly

Trames

Création originale in situ

Du 13 au 24 mai 2014

Il y a dans les pièces d’Alexandre Joly, un matériau qu’il emploie avec constance, les piézos. De petits haut-parleurs low-tech en forme de pastille qu’il a d’abord trouvés puis récupérés dans des cartes postales d’anniversaire ou dans des cartes musicales puis soudés entre eux, si bien qu’ils constituent un circuit — longiligne, évanescent, doré — de fils, de câbles, de filaments.

Ainsi mis en réseau, le son des piézos se transforme en même temps que ceux-ci produisent une forme graphique, figurent un monde imaginaire, animal et sensible. Pauvreté des moyens, telle que Robert Filliou pouvait l’exprimer dans son projet poétique et plastique, mais aussi dans la perspective des outils sonores que les plasticiens expérimentent. Se situant dès lors dans une autre dimension artistique que celle des musiciens il explore des notions comme le temps, l’espace, le paysage ou l’imaginaire avec des sons qu’il appréhende d’un point de vue visuel, plastique, sculptural.

 

Brunch / rencontre avec Alexandre Joly à
ésam caen/cherbourg, site de caen, atrium
le mercredi 14 mai à 12h30

Lien

www.alexandrejoly.net

Lieu

La fermeture éclair, Caen